Les questions environnementales et sociales au coeur des préoccupations

Les questions environnementales et sociales au coeur des préoccupations

0 0
Read Time:2 Minute, 48 Second

PHJIMU : l’équipe de la BM s’enquiert de la situation environnementale et sociale

Les experts en charge des questions environnementales et sociales et l’expert VBG à la Banque mondiale ont effectué une visite au Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe (PHJIMU), ce 31 mai 2022. La visite de terrain a été précédée par une réunion préparatoire avec l’Unité d’exécution du projet (UEP), c’était le 30 mai 2022 dans les enceintes du BICOR HOUSE où se trouve le bureau de coordination du PHJIMU. C’était l’occasion d’échanger sur les réalisations et de rappeler les directives en rapport avec les aspects environnementaux et sociaux, en particulier le Mécanisme de gestion des plaintes (MGP), la sensibilisation des employés et de la population pour la prévention des risques et contre les violences basées sur le genre (BVG).

Les Batwa, au rendez-vous du développement

Interrogée sur la connaissance, les attentes et les souhaits par rapport au PHJIMU, la communauté Batwa de Matara adresse ses desiderata aux experts de la Banque. Les représentants de la trentaine de ménages expriment le besoin de bénéficier de l’éclairage de leur village pour que la ligne électrique traversant le domaine de cette communauté ne la laisse pas dans le noir. Ceci apporterait une contribution énorme à la réussite scolaire des 172 enfants Batwa en âge de scolarité de ce village.

         

Les représentants ont aussi plaidé pour les femmes Batwa qui sont dans le besoin d’épanouissement et de développement par des activités génératrices de revenus. L’équipe de la Banque a constaté que ces ménages n’ont pas encore été formés à l’élaboration de projets et a rassuré la communauté Batwa que le Projet PHJIMU en transit dans la propriété des Batwa ne saurait les laisser dans les oubliettes de leur précarité. De l’indemnisation des biens impactés à l’électrification des riverains du projet ainsi que par d’autres soutiens matériels et sociaux, tels sont les orientations des projets financés par la Banque Mondiale et les autres Bailleurs qui exigent que les projets contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations locales, en particulier les populations vulnérables.

Le vécu environnemental et social sur chantier

   

L’équipe de la Banque Mondial poursuivi sa descente au barrage Jiji pour s’enquérir du vécu au chantier. Il était question de savoir comment le Constructeur met en œuvre les mesures de sécurité individuelle et collective suivant l’ampleur des risques comme le travail dans le tunnel, la sensibilisation de ses employés sur les aspects environnementaux, l’hygiène et la sécurité, la prévention et la gestion des incidents et des presqu’incidents, la gestion des contrats et des salaires etc. Les échanges ont aussi porté sur les relations avec les riverains du projet, surtout à propos des indemnisations et le mécanisme de gestion des plaintes, la sensibilisation en vue de la prévention contre les violences basées sur le genre et la sécurité des infrastructures du projet.

C’est l’Ingénieur-Conseil du Maître de l’Ouvrage présent au chantier qui a témoigné des bonnes pratiques du Constructeur tout en signalant le chemin qui reste à parcourir pour rentrer dans la conformité des directives du Plan de Gestion Environnemental et Social (PGES) et des autres obligations environnementales, sociales et sécuritaires comme il se doit sur les chantiers des projets financés par la Banque Mondiale.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

العربيةNederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañolKiswahili